Frédéric Mesguich

Pour une alimentation sur-naturelle

Plébiscitée tant par les consommateurs que par les publicitaires, l’alimentation naturelle (si elle existe) est souvent opposée aux spécialités végétales issues de l’industrie agroalimentaire et à certaines techniques culturales. Pourtant, le critère de naturalité n’étant pas pertinent en soi, une alimentation non naturelle peut s’avérer meilleure pour la santé, l’environnement et les animaux.

Petite histoire de l’abolition de l’exploitation animale

La manière dont nous imaginons l’avènement d’un monde qui n’exploiterait plus les animaux va largement influencer nos choix stratégiques. Cette fiction d’anticipation envisage comment un siècle de lutte animaliste pourrait mener à une abolition de l’exploitation animale en France.

La viande végane : redéfinir le véganisme

Parce qu’elle ignore la raison d'être du véganisme, sa définition actuelle ne rend pas correctement compte de la pratique végane. Pire : elle entraîne ses sympathisantes (l’auteur a choisi le féminin par défaut) à concevoir le véganisme comme une fin en soi et non comme un moyen d'action en faveur des animaux. (Partie 2/2 d’un dossier sur la définition du véganisme)

L’amour des éleveurs pour les animaux

Cet article discute de ce que peut être l’étrange amour des éleveurs pour leurs animaux, de la pertinence qu’ils trouvent à en parler et de pourquoi cette question devrait intéresser les personnes qui agissent pour l’abolition de l’exploitation animale.

Véganes et éleveurs paysans, deux camps irréconciliables ?

La lutte politique pour les droits des animaux mène les militants animalistes à s’opposer au monde de l’élevage et à contester la légitimité de nombre de ses pratiques actuelles. Mais la politique est aussi l’art de créer des convergences d'intérêt. Celle des abolitionnistes et des éleveurs paysans est-elle souhaitable ?

Frédéric Mesguich

Frédéric Mesguich est auteur du blog destiné à un public animaliste Les Questions décomposent et gère l'annuaire d'articles et vidéos Blogothèque animaliste.

Top