Quand le socialisme a rencontré l’animalisme À propos de Roméo Bondon, Le bestiaire libertaire d’Élisée Reclus (2020)

  Élisée Reclus s’intéressait particulièrement à « ces autres exploités » que sont les animaux. Dans ce livre, Roméo Bondon montre que l’œuvre du célèbre géographe français, à la fois végétarien et contempteur des abattoirs et de la pêche industrielle, témoigne d’une sensibilité antispéciste conjuguée à des convictions socialistes et libertaires. 

Lire la suite…