Ghazala Anwar

L’Islam, les animaux et la rahma

Bonnes feuilles du recueil La pensée végane (2020) dirigé par Renan Larue

Quelle place l’Islam accorde-il aux animaux ? Pour la chercheuse Ghazala Anwar deux lectures sont possibles, l’une hiérarchiste et donc spéciste, et l’autre égalitariste. La notion de rahma (compassion, bienveillance) permet de comprendre pourquoi la seconde interprétation est à la fois plus fidèle à l’esprit du Coran et plus sensible au sort des non humains.

Ghazala Anwar

Ghazala Anwar est chercheuse associée à l’Université Starr King de théologie à Berkeley et membre de l’Association internationale d’Études coraniques. Ses travaux portent sur la philologie coranique et le mysticisme musulman (soufisme). Elle examine également les liens entre la théorie des droits des animaux et l’Islam. Elle a récemment collaboré à l’ouvrage L’Islam et les animaux, dirigé par Omero Marongiu-Perria (Atlande, 2020).

Top