Articles

Petit guide de survie végane en territoire vidéoludique

Assiste-t-on à l'aube d'une petite révolution dans le monde du jeu vidéo, initiée par des développeuses et développeurs sensibles à la cause animale et nourrie par le mouvement végane, qui permettra aux joueuses de vivre des expériences vidéoludiques compatibles avec leurs convictions éthiques ?

Antinazi·e

Le courriel de Martin Gibert

Martin écrit à Axelle pour lui souhaiter une bonne année et lui suggérer des podcasts. Il lui parle aussi de l’extrême droite et de la Déclaration de Montréal pour un développement responsable de l’intelligence artificielle. Ça dit qu’il faut viser le bien-être de tous les êtres sensibles.   

Capacitisme et spécisme sont-ils liés ?

Lors des débats autour du spécisme, on voit régulièrement fleurir des arguments capacitistes pour défendre l’oppression des animaux non humains. Ces arguments, parce qu’ils permettent également de perpétuer un système de pensée défavorable aux personnes non valides, doivent être doublement dénoncés. Quelles sont les similitudes entre ces deux formes de discrimination ?

Véganes et éleveurs paysans, deux camps irréconciliables ?

La lutte politique pour les droits des animaux mène les militants animalistes à s’opposer au monde de l’élevage et à contester la légitimité de nombre de ses pratiques actuelles. Mais la politique est aussi l’art de créer des convergences d'intérêt. Celle des abolitionnistes et des éleveurs paysans est-elle souhaitable ?

Requiem for a piece of meat, de Daniel Hellmann

« Cher public, plus de 55 millions d’animaux sont abattus chaque année en Suisse. 150 000 par jour, 7 000 par heure, 2 par seconde. Nous vous remercions de votre attention. » Entrée en matière express, les paroles émises par une voix off seront les seules prononcées pendant tout le spectacle.

« Casser un cheval pour le faire danser, c’est immensément grave »

À propos d’une action qui ciblait l’entrave à la liberté des animaux

Au Québec, le spectacle équestre Cavalia (avec 70 chevaux) a entraîné plusieurs manifestations antispécistes. Voici le verbatim du discours prononcé par Valéry Giroux à l’occasion de l’une d’entre elles, à Montréal, le 30 septembre 2018. Elle y développe l’idée que les animaux ont intérêt à la liberté.

Pour en finir avec la vie !

L’édito de Thomas

De nos jours, beaucoup de personnes défendent les animaux au nom du respect de la vie, du vivant ou de la planète. Cet édito s’élève contre cette tendance qui noie la cause animale dans un vague discours écologiste, se fourvoie sur les principes de l’antispécisme et oublie les premières victimes du spécisme.

Et pourtant, ils sont nos esclaves !

Faut-il considérer que les animaux exploités par les humains sont des esclaves ? David Chauvet l’avait affirmé dans une vidéo. Cette position lui a attiré les foudres d’une partie de la communauté végane. Dans ce texte, il répond à ses critiques en montrant que le refus de cette assimilation des animaux à des esclaves est spéciste.

J’accuse ! Lettre aux carnistes

L’édito de Thomas

Cet édito reproche aux professionnels de la viande de mentir sur le triste sort des animaux de rente, aux politiques de ne pas prendre la défense de ces animaux et à nombre d’intellectuels de dire n’importe quoi pour justifier leur consommation de produits d’origine animale. Bref, il les accuse de pitoyablement bafouer l’idée de justice.
Top