Rainer Ebert

L’éthique après Darwin

Achever la révolution

Dans ce texte initialement paru en anglais dans le Bangladesh Journal of Bioethics, le philosophe Rainer Ebert relève une tension entre la conception scientifique du monde vivant héritée de Darwin et l’opinion dominante selon laquelle les êtres humains possèdent un statut moral supérieur.

Rainer Ebert

Rainer Ebert est chercheur invité au Centre de recherche en éthique (CRÉ) et au Groupe de recherche en éthique environnementale et animale (GRÉEA) de Montréal, en plus d’être membre de l’Oxford Centre for Animal Ethics. Il a enseigné la philosophie en Allemagne, aux États-Unis, au Bangladesh et en Tanzanie. Ses recherches portent principalement sur la théorie morale et l’éthique appliquée.

Top